Rechercher

Comprendre la Dermite Estivale Récidivante des Équidés

Comprendre la Dermite Estivale Récidivante des Équidés


Mon travail de Naturopathe Animalier me fait rencontrer de nombreux chevaux touchés par cette maladie de peau. Elle est de plus en plus courante et les propriétaires sont parfois démunis face au côté récidivant de celle-ci et souhaitent soulager leur cheval. Ma zone d'activité étant située dans le sud-ouest (Toulouse – Occitanie), le climat est souvent plus propice à son développement et les demandes de rendez-vous pour cette problématique de Dermite Estivale sont chaque saison un peu plus importante. C'est pourquoi j'ai pu créer des accompagnements vraiment efficace et personnalisés pour vos équidés.


Cet article s'adresse aux propriétaires d'équidés (chevaux, poneys, ânes), cavaliers(ères), passionnés qui avez besoin de comprendre ce qu'est la Dermite Estivale Récidivante des Équidés, les processus qui peuvent entrer en jeu dans les rechutes et/ou aggravations d'une saison à l'autre et quelques astuces naturelles. Vous aurez ainsi l'esprit un peu plus éclairé et des conseils afin de vous rendre autonome pour la gestion des soins. Bien entendu je vous invite à me contacter pour un accompagnement plus individuel, car chaque animal est différent et mes protocoles sont personnalisés.


Pour commencer voici une définition tirée du site Equipedia : https://equipedia.ifce.fr/.../dermatolog.../dermite-estivale

«La dermite (ou dermatite) estivale récidivante des équidés (DERE en abrégé) est une maladie inflammatoire chronique de la peau ou derme. Il s’agit d’une maladie saisonnière : elle apparaît au printemps, s’intensifie en été et disparait progressivement au cours de l’automne chez la majorité des équidés. Les signes cliniques réapparaissent chaque année et s’aggravent souvent au fil des années. Elle est due à une hypersensibilité de certains équidés aux allergènes présents dans la salive de moucherons du genre Culicoïdes. Ce sont les femelles culicoïdes, hématophages (elles se nourrissent de sang), qui piquent le cheval. Il s’agit de la dermatose allergique la plus fréquente chez les équidés. La prévalence (nombre d’équidés atteints de la maladie par rapport au nombre total d’équidés) est de 1 cheval sur 10 en France. »


Et oui ! C'est l'affection la plus rencontrée chez les équins. La peau est l'élément le plus extérieur au corps. Elle permet de protéger le cheval des agressions extérieures (insectes, microbes, rayons solaires...) mais aussi régulation thermique...et son rôle est vraiment essentiel. C'est un indice de bonne santé de l'animal, en observant sa peau, son poil, cela nous donne immédiatement une indication sur son état. Poil brillant, aéré ou bien dépilations, poils ternes, abîmés, collés...peut informer que l'animal n'est pas au top de sa forme ! En tant que Naturopathe Animalier mon rôle sera alors d'aller regarder plus en détail, son alimentation, la micro-nutrition, son environnement, ses conditions de vie , son émotionnel (aussi ! la peau en dit long sur les mémoires émotionnelles), s'il a été ou non vermifugé et quand,… Ensuite on regardera ensemble les causes externes (sauf si cela saute aux yeux directement bien sur !) à savoir, les poux, gale et autres teignes. Mais aussi les agressions d'insectes piqueurs, mouches plates, taons et fameux moucherons culoïdes. Certains individus y sont plus sensible que d'autres ! Comme nous. Selon les régions, la répartition des insectes peut-être différente mais aussi l'environnement (forêt, humidité, coins d'eaux). C'est la salive qui provoque les réactions allergiques et donc la dermite estivale. Elle apparaît souvent dès le mois d'Avril jusqu'à Octobre (selon régions) et s'estompe à la saison froide pour revenir de plus belle au printemps suivant, et ouai surprise je suis toujours là ! Au fil des saisons, la peau à tendance à s'épaissir et la robe changer d'aspect et les crises d'intensifier d'année en année. Il n'y a pas de contagion puisque c'est allergique, n'ayez crainte, vous pourrez d'ailleurs remarquer cela dans un troupeau, seuls quelques chevaux seront touchés. On peut donc souligner que le problème est bien interne au cheval et non pas que extérieur, sinon tous les chevaux du troupeau développeraient une dermite.


Comment cela se manifeste ?


- prurit donc démangeaisons plus ou moins forte (souvent au niveau de la queue et de la crinière, ligne du dos, ventre dans un premier temps >> ce qui est caractéristique de la Dermite Estivale. Pour ne pas confondre avec une éventuelle autre pathologies de la peau) - chute de poils avec zones étendues ou non - croûtes ou squames selon la gravité - masses possible dû à l'épaississement de la peau ou à la réaction allergique - érythèmes donc rougeurs car la peau est enflammée et le cycle recommence ...


Quelques astuces et Naturopathie


* Protéger l'animal des insectes - abris, bonnets, chasse mouches, couvertures nids d'abeilles, spray naturels, cataplasmes d'argile blanche, rentrer l'animal la journée à l'écurie et le laisser dehors la nuit,... * Attention à l'environnement (points d'eaux, mares, lacs...) où les larves des insectes se développent. * Rééquilibrage alimentaire, micro-nutrition spécifique et protocole afin de protéger sa flore intestinale voire renforcer son système immunitaire (à voir avec un professionnel Naturopathe par exemple...)

astuce – 1 cuillère à soupe d'huile de lin ajoutée à la ration est riche en Oméga 3 et Vitamine E, anti-oxydante, protectrice, très intéressante pour la peau. * Pour calmer les démangeaisons localement et/ou action répulsive > Huile Essentielle de Lavandin Super + Huile Essentielle de Géranium Rosat + Huile Essentielle d'Eucalyptus Citronné + Huile Essentielle de Tea Tree dans de l'huile d'Olive Vierge Bio + 10 ML d'Huile de Neem > excellente pour éloigner les moustiques, poux ...et à action purifiante. (pour 60 ML de préparation huileuse comptez 20 gouttes de chaque HE). A préparer dans un flacon ambré, à conserver à l'abri de la lumière et de la chaleur. Attention de ne pas appliquer sur les muqueuses, et plutôt le soir pour éviter les rayons du soleil, préférer application sous le ventre, dans la crinière et la queue.


L'huile de Cade est également très intéressante : https://www.distilleriedescevennes.com/19-soins-des-animaux

Vous pouvez aussi préparer une tisane de thym à appliquer sur les zones de grattouilles Un cataplasme d'argile blanche peut-être très utile également afin de protéger une zone qui serait beaucoup atteinte, réduire l'inflammation et purifier. * Drainage et soutien de l'organisme au cas par cas avec des plantes spécifiques pour la peau. A commencer avant le printemps pour agir en prévention. * Voir du côté émotionnel en accompagnant l'animal avec des Fleurs de Bach par exemple s'il est stressé, anxieux avant un événement, ou qu'il garde ses émotions pour lui mais que cela ressort par la peau…


liste non exhaustive


N'oubliez pas ! La Naturopathie permet d'agir sur l'intérieur afin de voir les résultats à l'extérieur


Ombeline Naturo'pattes, pour vous accompagner Naturopathie Animale Accompagnements Duo Soins Énergétiques des 4 éléments


https://www.ombeline-naturopattes.com/


@article et photo personnelle


#naturopathie #fleursdebach #phytothérapie #dermatite #bienetreanimal #horse #cheval

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout